Direction Vienne !

Culture ou baignade ? A Vienne, on ne choisit pas.

Quand on voyage l’été dans les capitales européennes, on se dit souvent qu’on doit faire une croix sur les maillots de bain pour s’offrir un peu de culture. On vous présente aujourd’hui une ville bien loin des Bahamas où il est possible de parfaire sa culture en même temps que son bronzage.

La ville de Vienne, c’est un condensé d’histoire où les strates de temps se superposent et s’entremêlent. Les cafés viennois, où les habitants viennent le matin lire le journal, manger des pâtisseries et boire leur café latte appelé “mélange” nous projettent parfois dans le passé et l’on se sent 100 ans en arrière, tandis que les grandes enseignes, ultra-présentes, entourent la Cathédrale et autres grands monuments historiques. Toujours propre et calme, la ville semble vivre de jour comme de nuit, avec ses vitrines lumineuses, constamment éclairées.

Visiter Vienne implique forcément de passer du temps à visiter le quartier des musées. Pour n’en nommer que quelques-uns, on citera le Musée Leopold, le Musée d’Histoire Naturelle, le Mumok Musée d’Art moderne, le Belvédère qui sont des incontournables… Dans la même catégorie, également le Palais et l’Opéra.

Vienne est une ville où la charge historique et artistique est omniprésente. Elle est le berceau du courant artistique qui, à la fin du 19ème siècle, a bouleversé la conception de l’art et de l’architecture de l’époque. Entre 1898 et 1906, la Sécession Viennoise, est un mouvement d’architectes, de peintres, de musiciens, qui veulent rompre avec l’académisme et faire de Vienne une œuvre d’art totale. Mobilier, immobilier, peinture, décoration.. Le mouvement est transdisciplinaire.  Gustav Klimt en sera le président. Avec ses confrères Josef Maria Olbrich, Josef Hoffmann , ils seront les précurseurs de ce qu’on a appelé dans les années 1920 le mouvement Art Déco.

Pour méditer sur ce condensé d’informations, Vienne laisse aussi la possibilité de se détendre et se baigner. Pour cela, direction le Danube !

Les Berges du Danube

Armée de votre maillot de bain DNUD, que vous pouvez trouver dans la boutique Amour Fou, à la sortie de votre visite du quartier des musées (la boutique se trouve au Barnabitengasse 14, à seulement 8 min à pied du métro Museumsquartier), filez vous rafraîchir sur les berges du Danube. En haute saison, c’est la tradition pour les Viennois. L’eau y est parfaitement propre et contrôlée toute les semaines, on y va donc les yeux fermés. Depuis les rives du fleuve, plusieurs possibilités s’offrent à vous, que nous vous détaillons ici !

Le Neue Donau, le Nouveau Danube

Le Nouveau Danube est le bras principal du Danube. C’est une longue et étroite bande de terre propice à la balade ou la baignade. Elle offre plus de 40 km de plage et est accessible très rapidement en métro depuis le centre ville : moins de 10min depuis la cathédrale Saint-Etienne (U1 arrêt Donauinsel).

Avec des enfants, vous pouvez aller vers les pontons de Copa Cagrana, une zone de détente au pied du métro avec trampolines, bars et restaurants.

Sans enfants et pour les plus aventureux, vous trouverez également au nord et au sud, en vous éloignant de la zone centrale du Nouveau Danube, des zones réservées au naturisme, signalées par les sigles FKK (FreiKörperKultur).

L’Alte Donau (Vieux Danube)

L’Alte Donau est le vieux bras du Danube, désormais aménagé en bassin fermé. Il est surtout fréquenté pour ses nombreuses activités fluviales, dont la location de bateau ou de pédalo. C’est l’endroit idéal pour se baigner, et également pour admirer les couchers de soleil.

Il est possible d’accéder ici à plusieurs endroits de baignade gratuite, mais en marchant un peu, car l’Atle Donau est une zone beaucoup plus résidentielle. On y trouve des accès à des pontons privés, des piscines privées et également un mini-golf ainsi qu’un parcours d’accrobranche possédant dix circuits qui ne sont d’ailleurs pas uniquement réservés aux enfants.

La Lobau

La Lobau est une partie du parc national Donau-Auen située dans les limites de Vienne. Elle comporte trois zones spécialement aménagées pour la baignade, ce qui en fait un lieu également à considérer. L’atmosphère calme y est délicieuse, particulièrement du côté de la Dechantlake qui a notamment inspiré le peintre Hundertwasser.

Vienne n’est donc pas en reste sur les options vacances en maillot de bain. Sur le bronzage d’accord, on a un peu exagéré… Ce n’est pas le soleil des Bahamas. Mais côté baignade, le contrat est rempli au-delà de nos attentes. Tant qu’on a une raison de porter son maillot de bain DNUD, que demander de plus ?

Pour nous trouver à Vienne, direction la boutique Amour Fou, (Barnabitengasse 14, à 8 min à pied du métro Museumsquartier) !